الرئيسية / Activités / Bénévolat et Emploi des jeunes: Formation professionnelle et l’emploi des jeunes

Bénévolat et Emploi des jeunes: Formation professionnelle et l’emploi des jeunes

Bénévolat et Emploi des jeunes: Formation professionnelle et l’emploi des jeunes 

 Nom de l’axe : Bénévolat  et Emploi des jeunes

Titre : Thème de l’activité  /  Intitulé de l’activité :

Formation professionnelle et l’emploi des jeunes

Date et lieu d’activité : 07/12/2019

Encadré par : MOHAMED LAHLIMI, FARES RACHID, et ABDERRAHMANE MOULINE

Nombre Total d’heures réalisées : 10h

Description et présentation de l’activité:

Nous pensons que le bénévolat constitue une porte d’entrée privilégiée pour observer les apprentissages ainsi que le développement de compétences acquises informellement par des jeunes qui se mobilisent dans l’action. Plusieurs études s’intéressent aux jeunes lorsqu’ils sont en difficulté ou en échec scolaire, afin de mieux comprendre les mécanismes à la source de leur engagement ou de leur rupture scolaire. Or, ce qui nous paraît particulièrement intéressant dans le contexte de l’activité bénévole des jeunes, c’est le fait que par définition, ce ne sont ni la rémunération salariale, ni les notes obtenues dans le cadre d’une formation scolaire qui peuvent constituer le moteur de l’engagement. En effet, le fait que les activités bénévoles fassent appel au volontariat, obligent les personnes qui encadrent les bénévoles, à composer avec leurs attentes et leurs profils particuliers.

Atelier 1 : Intitulé : Le bénévolat : catalyseur pour le développent humain

Encadré par : LAHLIMI MOHAMED *

dans son intervention Mr lahlimi a mis l’accent sur la définition du bénévolat et il aussi discuter avec les participants les droit et obligation du bénévole pour lui Le bénévolat est la situation dans laquelle une personne apporte temps et compétences à titre gratuit pour une personne ou un organisme. Il se distingue donc de la situation de travail (ou salariat) essentiellement par les critères suivants :

– Le bénévole ne perçoit pas de rémunération. Il peut être dédommagé des frais induits par son activité (déplacement, hébergement, achat de matériel…)

– Le bénévole n’est soumis à aucun lien de subordination juridique. Sa participation est volontaire : il est toujours libre d’y mettre un terme sans procédure, ni dédommagement. Il est en revanche tenu de respecter les statuts de l’association, ainsi que les normes de sécurité dans son domaine d’activité

 

Atelier 2 : Intitulé : Le bénévolat entre les processus de socialisation et les enjeux du développement institutionnel.

Encadré par : RACHID DEKIKI

Nombre d’heures réalisées : 01H 30

 

Dans cette deuxième partie Mr RACHID DEKIKI a présenté et discuté avec les participants :Le bénévolat entre les processus de socialisation et les enjeux du développement institutionnel » .

Il a souligné que le bénévolat constitue un levier important pour la promotion de l’action de la société civile dans l’ensemble des initiatives sur le plan de la formation des intervenants communautaires, de même que sur le plan du changement des conditions économiques et sociales pour de larges catégories de la population cibles des dites initiatives.

Il s’agit d’une réalité incontournable, pour les chercheurs et les experts dans les domaines de sciences humaines et sociales et ceux en politiques de développement économique et territorial.

Dans un autre niveau l’action associative via le bénévolat permet aux acteurs de la société civile de construire une identité et un sentiment d’appartenance à une communauté qui pilote le changement au profit d’une population ou bien au sein d’une organisation ou une structure académique et de recherche.

Ainsi on parle d’un rôle fondamental des organismes de la société civile dans le processus de socialisation des jeunes cadres bénévole à travers les normes et les valeurs transmises au cours de leur intégration et leur interaction dans le milieu de vie.

En effet les cadres des organisations associatives nécessitent un ensemble de programmes de formation dans les domaines du bénévolat vu l’importance de ces activités dans le changement des dites organisations en premier lieu, et la promotion des initiatives au profit de la démocratisation et le développement institutionnel en globalité.

Les organismes de la société civile sont des principaux acteurs la démocratie participative comme étant porteurs de force de proposition pour les politiques publiques au niveau de la conception et la mise en œuvre.

Les initiatives de bénévolat sont génératrices d’opportunités pour la socialisation et l’intégration des jeunes dans la vie sociale, vu leur rôle important dans la formation et l’émergence des élites de la société civile et même pour la société scientifique. Ce rôle s’étale vers la construction d’un leadership autour des questions en relation avec le développement de capacités institutionnellesau niveau des organismes associatifs et académiques, surtout en ce qui concerne la gouvernance, la formation, la recherche, et la production de l’expertise.

Atelier 3 : Intitulé : Etat des lieux du bénévolat au Maroc

Encadré par : Rachid Fares et Abderrahmane mouline

Nombre d’heures réalisées : 06H

Au cours de l’atelier précédent du projet, des jalons importants ont été posés dans le domaine de la formation professionnelle et de l’emploi des jeunes. Il s’agit à présent d’ancrer plus solidement les réformes introduites et de diffuser les approches qui ont fait leurs preuves.

Par ailleurs, dans cet atelier les intervenants  ont mis l’accent sur l’histoire  du bénévolat au Maroc, qui trouve ses racines au sein de la culture de la société Marocaine qui est fondé sur les principes de solidarité de l’entraide. Les deux intervenants ont axé leurs analyse sur 5 points essentielles :

  1. Pour la cause et l’engagement social.
    Faire du bénévolat, c’est partager des valeurs d’entraide et de solidarité. C’est aussi aider son
    prochain en contribuant au mieux-être de la collectivité .
  2. Pour développer ou améliorer ses compétences
    En faisant du bénévolat de compétences, non seulement vous améliorez vos compétences, mais
    vous faites également bénéficier les autres de celles-ci par le transfert de vos connaissances. Tout le monde y gagne
  3. Pour relever de nouveaux défis
    On ne se le cachera pas, le bénévolat permet aussi de sortir de sa zone de confort en effectuant de nouvelles tâches ou en réalisant de nouveaux projets qu’on ne ferait peut-être pas autrement. Relever de nouveaux défis, c’est se donner l’occasion de mesurer ses limites et de se dépasser ! C’est bon pour le moral et ça nous permet de s’accomplir.
  4. Pour accroître son sentiment de satisfaction personnelle
    Le bénévolat est bon pour la santé , Il permet l’épanouissement personnel par la valorisation et le sentiment de satisfaction que l’on en retire. En plus de permettre la réalisation de soi, un besoin très important pour le bien-être, donner de son temps permet également de mieux se connaître et de renforcer sa confiance en soi.
  5. Pour faire de nouvelles rencontres et découvrir de nouvelles opportunités
    Quoi de mieux que le bénévolat pour faire de nouvelles rencontres et tisser des liens ? En faisant du bénévolat, vous développerez votre réseau de contacts, ce qui vous permettra de découvrir de nouvelles opportunités et d’élargir vos horizons

شاهد أيضاً

المخاطر واللا يقين: أي سلوكات مدنية في ظل الكوفيد 19؟

المخاطر واللا يقين: أي سلوكات مدنية في ظل الكوفيد 19؟ رابط الندوة: المخاطر واللا يقين: …

تحديات الأسرة المغربية في مواجهة كورونا …الام الطفل والمدرسة نموذجا

تحديات الأسرة المغربية في مواجهة كورونا …الام الطفل والمدرسة نموذجا. بمشاركة : ذ محمد النعيمي …

Webinaire Sous le thème: Santé et Environnement en période de confinement

AMES/FCDM(CERSS) Organisent un Webinaire. Sous le thème: Santé et Environnement en période de confinement ? …

اترك تعليقاً